Comment maîtriser ses peurs ?

Le foyer de vos peurs sont vos propres croyances. Vos peurs reposent sur des croyances qui vous limitent et restreignent votre vie. C’est important de comprendre ce fonctionnement, pour arriver à faire tout le travail de fond.

C’est pourquoi, maîtriser ses peurs peut être positif.
Les croyances, sont issues de nos perceptions. Nos croyances sont fondées sur nos ressentis, nos expériences et notre éducation.

La peur n’est pas un ressenti uniquement négatif, il nous alerte. La peur alerte notre cerveau, qui agira en fonction de nos pensées que nous aurons validées ou non.
Bon à savoir, une peur non maîtrisée peut devenir à terme, une phobie qui nous empêche de vivre librement.


1. Faire un rapport de tes peurs

Prends une feuille ou un carnet, notez vos peurs actuelles.
Cela vous permettra de faire un rapport de la situation.
Ensuite, accorder une attention particulière à vos peurs, est important et nécessaire. Cependant, elles sont à observer avec recul.

2. Reprogrammer son cerveau

Alors, maintenant, voilà ce que je vous propose, reprogrammer votre cerveau.

Si nous reprogrammons notre cerveau avec la ferme intention de dompter nos peurs, il est bien possible que nous changions automatiquement de perception.

Désobéissez à vos peurs.

Vous avez peur de ne pas réussir à votre prochain examen ? Dites-vous que cette peur est un frein et surmontez-là en utilisant que des formules positives, du type « je vais tout mettre en œuvre pour réussir cet examen » et non « je vais essayer de réussir cet examen ». L’hypothèse que vous soumettez en “essayant” juste, c’est-à-dire celle de l’échec, vous l’installez avec le verbe d’action « essayer » a une connotation négative et qui peut vous faire râter cet examen car vous laissez une part de négativité s’installer.

3. Méditer

Accompagné au travail d’écriture que je vous propose et vous conseille vivement, est d’user des avantages de la méditation.

Une application gratuite peut vous être utile pour débuter, c’est Petit Bambou, Serenity et bien d’autres encore.

Les bienfaits de la méditations sont multiples, dont celui de pouvoir canaliser vos émotions par la respiration et d’observer avec recul toutes émotions et ressentis que vous avez à l’instant T. Ça vous permet ainsi de vous recentrer sur vous-même.

4. S’exercer physiquement

Marcher, faire un peu de sport, aérer son esprit et son corps comme on aère une pièce de bon matin, avec bienveillance.

 

Sois toujours respectueux·euse envers toi et les autres.
Puis, la peur, c’est pas si négatif, si tu as peur c’est même bon signe.
Tout dépend de ta perception des choses, alors si tu as peur, lances-toi.
Prends le temps pour toi et tes peurs se feront toutes petites. Presque invisibles.
Maîtriser ses peurs sera un jeu d’enfant maintenant, pour toi.


Avez-vous des peurs incontrôlables ? Comment vous sentez-vous après ce travail d’écriture ?
Quels sont vos peurs les plus dures à dompter ?

 

Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce, on peut travailler ensemble sur vos peurs, n’hésitez pas à me contacter.
Prenez soin de vous.

Angélique